Escalade à Finale Ligure :: épisode I

4

Catégorie : Montagne, Escalade, Via Ferrata

(Les aventures de Fred, Arno & Julia en Italie)

Conte en V épisodes écrit, réalisé et interprété par
– Fred, le Vieux B.E.
– Arnaud, le pauvre affamé
– Giulia, la petite italienne.

Episode I : jeudi 6/11 et vendredi 7/11

On part ou on part pas ?

On part.
On part pas.

On part ?!

Finalement, on part !

On va le chercher ?
Non, il vient chez nous.

On part d’ici alors.
Non, de là bas.

Ah, non. J’ai oublié de te le dire, il nous rejoint et on part d’ici !
Ok…

Bon, les sacs à dos, les courses…
Les bonbons pour le voyage !!
Oui, les bonbons pour le voyage.
Et de la bière aussi !!
Et de la bière aussi.

Bien, on part 4 jours en Italie et on est 3, Fred, Arno et moi.
Donc, 2 sauce, 3 ou 4 bons morceaux de fromage, 1 tarte aux légumes, 1 gros pain, 1 pack de bière plus le café, les petits gâteaux (je n’ai pas eu le temps de faire un gâteau), du chocolat et les gaufrettes au miel.

Ça peut suffire pour arriver jusqu’à Finale ?
On va voir.

La météo ?
Il fait beau ou pas ? pluie, soleil, froid ?
Mais c’est l’Italie, il fait toujours beau en Italie !

Qu’est ce qu’il faut après ?
Cordes, dégaines, baudriers, chaussons…
Oh non, Arno ! pas les chaussons pourris qui puent comme du vieux roquefort oublié 3 mois dans frigo ! S’il te plait !

C’est tout bon ?
Non, mes fruits ! Une cagette de pommes pour moi va suffire ?

Et la tente pour la première nuit !
Ah non, on bivouac à la belle étoile ! il n’y a plus de la place dans la voiture !

Ok, mais Fred il est où ? il nous a oubliés ?
Il a appelé en disant qu’il arrive à 8h.
Oui, mais c’est déjà 9h30 !

On est mal barrés !

Et le voilà finalement !
Tu veux un café, un truc à grignoter avant de partir ?
Vas-y Fred, assis-toi !

Bien, heure du départ 11h30.
Du soir.
Ça commence bien. On est en vacances, on est pas pressés et on est déjà en retard.

Alors, on est déjà au Mont-Blanc ?
Non, c’est juste une galerie.
Et là, on est au Mont Blanc ?
Non. Tu ne peux pas le demander à chaque galerie !

Les bonbons, ils sont où les bonbons ?
Allez, vous avez déjà tout bouffé ! dormez un peu, pour qu’après le tunnel je vous passe le volant !

Bon, ça y est !
5h du mat et on est arrivés à Finale Ligure.
Alors Fred, on dort où ?

Pas de problème. Je connais un coin magnifique sous les falaises où on peut bivouaquer. Suivez-moi, c’est par là !
Ou par là-bas.
Non, prend à gauche.
Mais tu aurais dû prendre à droite à tout à l’heure !
Peu importe, je m’en souviens plus !

Bon Fred, il est 6h30 du mat et on a parcouru toutes les falaises et le pare-chocs de ma voiture a déjà bien souffert. On squatte sur le parking du gite et de que c’est ouvert on gagne le lit.

Et comme on dit en Italie, la bonne journée on la voit dès le matin !
Spécialement quand on dort dans la voiture pleine comme un œuf après une nuit de voyage.

Mais ça, cça n’est que le début !

Bon rattrapage quand même avec le petit déj au café d’à côté et une bonne sieste au gite !

(Petite parenthèse : en arrivant on découvre que le vieux propriétaire est décédé le jour d’avant et c’est son fils qui nous donne la clé, prêt pour aller à l’enterrement)

Ok la compagnie, prêts à découvrir Finale Ligure et ses falaises ?
On remonte en voiture et on descend jusqu’à la mer pour planifier la journée.
Moi, les pieds dans l’eau.
Fred, topo à la main.
Arno ne quitte pas son appareil photo et..
…on mange une pizza ?
Mais, Arno, on vient de déjeuner ! on va grimper maintenant !
Moi, j’ai faim. Je voudrais bien une pizza !
Après !

Fais gaffe Fred. S’il ne mange pas toutes les 2 heures il devient insupportable, t’es prévenu.

Bien, avec le topo de Thomas, gentiment prêté par Céline et Xav, on fait 1 heure de va et vient pour trouver la falaise de Lacrema.
Petit casse-croute à l’ombre des oliviers en face d’une ancienne église abandonnée et encore une demi-heure de marche au milieu des oliviers pour comprendre comment y arriver !

Excuse-moi Xav, mais c’est quoi ce topo ??
On n’y comprend rien !

Fred est bien motivé et il part pour nous monter la corde.
Une petite 5c pour commencer, ça ne fait pas de mal. (Si tu le dis)

Heureusement on était en bas pour le ramasser, car le mec du topo (Thomas) a des grands problèmes avec les maths.
Il a mis 5c à la place du 6b et 6a à la place du 7a.

En même temps l’image de Fred accroché aux arbres derrière lui pour essayer de franchir la paroi est bien marrante !

Ok, on a voyagé toute la nuit, on a pas assez dormi… on lève les cordes, on descend au village et on verra demain.

Une petite bière d’abord en regardant le panorama ?
Pourquoi pas !
Et on va manger ?
Oui Arno, on y va.

Un petit tour dans le village médiéval et on en profite pour aller chercher le topo. Le vrai.
Et tant qu’on est dans le magasin…eh regarde !
50% de remise sur les chaussures de montagne ! et regarde-moi ça aussi !

Bilan de la promenade : 2 paires de chaussures de montagne (Fred et Arno), 2 sacs à peuf (moi. Ils sont tellement jolis !) et 1 débardeur (moi. C’est tellement pratique !)
Et le topo, c’est clair.

Petit apéro (dégustation de bières avec des olive taggiasque, du saucisson et du fromage local) et diner royal (trofie maison aux crevettes et artichauts, gnocchi maison au fromage, torsades complète aux petits légumes) sur la place du village, excellent et pas cher du tout, avec un bon vin maison !
(Si ça n’était pas clair dès le départ, le ton de ces vacances est un peu alcoolisé. Mais avec le Vieux B.E. et le pauvre affamé c’est un risque à prendre en compte)

Après cette journée le lit apparait plus confortable que jamais !
Même la douche froide on l’apprécie bien. De toute façon on sait que l’eau froide tonifie les muscles !

Et dans une chambre avec 2 grands garçons on n’a rien à craindre.
Les ronflements peuvent chasser n’importe quel malintentionné !

A suivre…

Escalade à Finale ligure épisode II

Partager Suivre

4 réflexions au sujet de « Escalade à Finale Ligure :: épisode I »

  1. xavier

    On vous avait prévenus pour le topo, je devrais le revendre via le net, je pourrais peut être en retirer quelque chose?
    Super l’article, on attend la suite avec impatience et beaucoup de photos.

  2. Muriel

    super Julia et surtout très réaliste !!! quel courage tu as eu pour supporter ces deux zigotos !!! bon aller la prochaine fois je viens avec vous c’est sur !
    j’attends la suite de l’article avec impatience …

  3. ARNAUD

    Finale-ment, attention aux larmes. Faute de trop pousser, l’inconcient de la machine à pleurer ne dit rien mais pense et s’évade petit à petit. Certes, le dérapage ça excite mais ça ne pardonne pas si l’on ne sait pas se rattraper avec habileté. Il faut choisir : Finaliser ou agir bien avant l’assault irréversible du trop tard Finale.
    Finalement, j’attend la suite!

  4. Pingback: Escalade à Finale Ligure :: épisode IV | Les 3 mousquetons

Les commentaires sont fermés.