Hiérarchie des groupes Shimano

Shimano est un fabricant de composants japonais, l’entreprise « familiale », créée en 1921 est leader sur le marché du cycle et de la cane à pêche (moulinets et canes).

Shimano propose pas moins de 9 gammes en VTT, du meilleur au pire. L’entrée de gamme (en dessous de l’Alivio) fonctionne correctement mais sa durée de vie, sa solidité et sont confort d’utilisation sont réduits, le Deore est une valeur sure.

En course le même principe s’applique l’entrée de gamme propose des composants plus lourds et offrant moins de confort d’utilisation.

Les groupes SHIMANO

COURSE / Route: VTT / DH / VILLE:
  • Dura-ace normal et Di2 (électronique) – (Compétition)
  • Ultegra (anciennement 600) normal et Di2
  • 105
  • Tiagra
  • Sora
  • Claris – entrée de gamme, moins durable
  • Tourney – entrée de gamme, moins durable
  • XTR (Compétition) et XTR Di2 (électronique)
  • SAINT chape courte à blocage pour DH (Downhill)
  • XT (Deore XT) et XT Di2 (électronique) et DH
  • ZEE chape courte à blocage pour DH (Down Hill)
  • SLX (anciennement LX)
  • Deore (Anciennement STX, Exage)
  • Alivio – entrée de gamme, très correct
  • Acera – entrée de gamme,  peu durable
  • Altus – entrée de gamme,  peu durable

Moyeux à vitesse (Ville / et Trekking pour l’Alfine)

  • ALFINE
    ALFINE Di2 (électronique)
    NEXUS
    NEXAVE

BMX

  • DXR

Dynasis

Les commandes Dynasis n’ont pas le même tirage

Composants Shimano durables et anciens

Tout ce qui dure se paye, les composants sont construits pour durer à partir de la gamme Deore, la gamme SLX (anciennement LX) est réputée comme étant le meilleur compromis en matière de coût / longévité / légèreté / confort d’utilisation.

Après le SLX, chaque montée en gamme réduit le poids du groupe de composants d’une centaine de grammes environ – notez que les fabricants ne publient pas le poids sur leur site pour une augmentation de 100€ par palier. Les choses changent entre la gamme XT et XTR puisque l’augmentation prend 5 paliers d’un coup (3x le prix d’un groupe SLX), l’on entre  là dans le domaine de la compétition ou quelques grammes gagnés se négocient à prix d’or.

En haut de gamme (XTR), la légèreté des composants se fait au détriment de leur longévité (matériaux ultra-légers moins résistants).

9-10-11-12… vitesses

L’augmentation de vitesses, donc du nombre de pignons de la cassette n’apporte pas de gain de performance significatif en dehors de la compétition. Le gain réel est pour les fabricants car s’en est terminé des chaînes et cassettes quasi inusables des vélos d’antan.  Au delà de 9 vitesses, chaînes, pignons et plateaux deviennent extra-fins et s’usent de plus en plus vite effet accentué par le croisement de la chaîne. En 11 vitesses, les plaques des maillons de la chaîne ont moins d’un mm d’épaisseur.

Nouvelles gammes de composants et marketing

Shimano a introduit de nouvelles gammes de groupes en VTT, spécialisés DH (Downhill) / descente les SAINT et ZEE, à l’exception du design la seule différence avec les autres groupes réside dans la fonction de blocage de la chape du dérailleur arrière beaucoup secoué en DH. Concrètement cette petite fonction qui n’a rien de révolutionnaire, ni de très couteux, double le prix du dérailleur par rapport à un ultegra. La DH coute chère, les composants soumis à rude épreuve s’usent vite et les fabricants sont bien disposés à augmenter leur marge.

Introduction de l’électronique dans les composants de vélos de course haut de gamme

Simplifier et automatiser au maximum sont les fondements du système consumérisme, il est probable que l’électronique réservée aujourd’hui au très haut de gamme se répande dans les autres gammes au fil du temps pour satisfaire les amateurs de gadget et de moindre effort à produire. En compétition un DI2 (shimano) ou Etape (sram) auront un intérêt indiscutable, dans le monde réel, pour avoir testé les deux, ça relève pour moi du gadget, destiné aux vélo-geeks et à ceux qui cherche toujours plus simple.

Infos complémentaires

 

Partager Suivre

24 réflexions au sujet de « Hiérarchie des groupes Shimano »

  1. maleyran Roger

    Bonjour, peut-on monter un dérailleur 9 vitesses sur un ancien vélo de course disposant de roues

    libres 6 ou 7 vitesses merci

    Répondre
    1. Arnaud L'auteur

      bonjour,
      oui en général ça passe, vérifier dans le cas d’une chaîne 6 vitesses si elle n’est pas trop épaisse, avec une roue libre ou cassette 7 vitesse c’est bon, je le fait régulièrement.
      Avec un dérailleur 10 ou 11V ça ne sera pas possible, la chape du dérailleur sera trop étroite pour la chaîne.
      cordialement

  2. Sébastien maucourt

    bonjour,
    Actuellement monté sur mon VTT un dérailleur arrière ACERA 8 vitesses qui commence a être fatigué, je souhaiterai passer sur une gamme supérieur mais ils sont tous en 9 vitesses au minimum.
    Est ce possible d’en monter un sur mon VTT.

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Répondre
    1. Arnaud L'auteur

      Bonjour,
      Les dérailleurs 9V, tant qu’on reste chez shimano, sont compatibles avec les anciennes transmissions 7V et 8V, donc pas de problème.
      Le deore shadow 9V est particulièrement intéressant.
      Par contre pas les dérailleurs 10V et 11V ne fonctionneront pas.
      Cordialement

  3. Tonton

    Bonjour,
    Je ne pense pas être sur la bonne page pour poster ce commentaire, mais par contre sur le bon site vu les passionnés qui y trainent 🙂

    Je suis à la recherche d’un vélo qui pourrait à la fois me servir comme VTT et à la fois de vélo de voyage, quitte à avoir un jeu de roues (ou pneus) supplémentaire. Auriez-vous des conseils à me donner ?

    Amicalement,
    Martin

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Associer un avatar à mon adresse mail avec Gravatar (pas de spam, fonctionne aussi sur les autres blogs)