Escalade à Montserrat (Espagne-France)

Catégorie : Montagne, Escalade, Via Ferrata

the montserrat connexion

Assemblage et photos(ci-dessus) de Xavier & Céline.

Escalade à Montserrat & Buoux

Le 7 mai 2008, 7 vaillants mousquetons firent donc route vers l’espagne en quête de la terre promise, le site d’escalade légendaire du massif de Montserrat, situé à 59 km de Barcelone, en Espagne.

Au coeur de ce massif aussi gigantesque que somptueux est perché un monastère des plus étonnants (el monasterio de Montserrat), site mystique où le pèlerin peut contempler la vierge noire, madone des grimpeurs, et s’il est un tant soit peu empreint de mysticisme, peut espérer être touché par un éclat de grâce divine.

Le massif de Montserrat est aussi magnifique qu’immense, (plus de 3000 voies).

Après un voyage sous les étoiles et un repos de quelques heures en camping sauvage, nous fûmes tirés de notre bref sommeil réparateur par l’adjudant Ted, qui sait bien que plus court est le week-end, plus précieuses sont les secondes.

S’en suivit une brève virée, les yeux souriants et cernés, al monesterio de Montserrat où Niko connut une illumination qui marqua son visage toute la journée durant.

Quelques heures et un pic-nique espagnol plus tard, après avoir visité l’excellente boutique de grimpe du village et effectués quelques emplettes espagnoles (chaussons, chapeau et T-Shirt magiques), la Montserrat-Connexion, regroupant une faction de grimpeurs au regard vif et au poil soyeux du club des 3 mousquetons, est entrée en mode grimpe.

Marche d’approche sur la trace des biquettes

Au travers d’une nature sauvage et inhospitalière, l’absence de coupe-coupe et autres sécateurs fut compensée par la fougue des vaillants mousquetons.

Bien vite, le Fred disparu au sommet d’une voie, suivit de son jeune disciple Niko, pour aller tâter du 7 sur la falaise d’en face.

Magnifique journée d’escalade.

Sur ce rocher, petit scarabée, tu apprendras à tout placer dans tes pieds, car ici la force brute est aussi futile qu’un pétal de ronces emporté par la brise d’une nuit d’été.

Le secteur des falaises de Montserrat que nous avons pratiqué, est composée de milliards de petits cailloux multicolores agglomérés et hyper-résistants, la moindre petite merdouille suffisant à s’accrocher, ce qui semble surréaliste au premier abord, mais ça tient!

La météo n’était pas de notre côté, le ciel se couvrant en fin de journée, d’un amas de nuages sombres aux formes étranges, pour se transformer le lendemain en pluies diluviennes.

Plusieurs solutions s’offrirent alors à la Montserrat Connexion, redescendre vers la Mancha pour aller combattre quelques moulins ou remonter vers un site d’escalade épargné par la météo.

Nous avons opté pour la seconde option et sommes donc retournés au pays des bouffe-grenouilles, sous les cieux plus cléments de Buoux.

De retour en France, après un petit dîner gentillet dans un charmant village où défilaient des mannequins locaux affublés de morceaux de tissus et de plumes de volatiles; Céline, notre chef secouriste, nous à démontré qu’en plus de grimper avec fougue et parcimonie, elle savait parfaitement gérer les accidentés de la route.

Buoux est situé dans le Lubéron, c’est un site d’escalade fort réputé en France et noté comme « incontournable » dans le guide du grimpeur intergalactique (édition 2018).

Après une nuit mouvementée, encore sous le choc de son illumination mystique, Niko fait « la sirène sur son rocher », en arrière plan Céline qui escalade la voie du « moustique fou ».

Céline, palpant la roche

Niko, plus agile qu’un chimpanzé

Xavier se détend dans la Crysalide (8A), avec une grimpette gracile, tout en souplesse, suivit d’une descente brosse à dent en main pour faire disparaitre toute trace de son passage et optimiser la roche pour le prochain grimpeur (technique préconisée à tous, et décrite en détail dans son livre en préparation : le guide du savoir grimper).

Notre séjour s’est conclu par un épluchage de légumes suivit d’un succulent déjeuner à l’Auberge des Seguins(Buoux, Lubéron), gite magnifique situé en pied de falaise où Amélie sait charmer sa clientèle.

Auberge des Seguins, Buoux

Conclusion

Cette petite expédition-escalade Montserrat-Buoux fut excellente bien qu’un peu courte.

A suivre!

Partager Suivre